Gétaz-Miauton ferme son activité acier à Villeneuve

Plombé par de «grandes difficultés» depuis des années, le site de l’entreprise consacré à l’acier et situé sur la Riviera met la clé sous la porte.

Le groupe Gétaz-Miauton, actif dans le domaine de la construction, ferme son activité acier basée à Villeneuve (VD). 52 postes de travail sont menacés. Une procédure de consultation des employés vient d’être ouverte.

Depuis plusieurs années, l’activité acier de l’entreprise rencontre de «grandes difficultés». Les marges ne cessent de diminuer et ne permettent pas de couvrir les frais, malgré les efforts faits pour redynamiser les ventes, améliorer la performance et rationaliser, explique mercredi l’entreprise dans un communiqué.

Le groupe a cherché à vendre cette activité, d’abord en Suisse romande, puis dans toute l’Europe. Sans succès. L’entreprise ne pouvant «plus se permettre de maintenir une branche déficitaire», la direction a décidé de fermer cette activité à fin avril 2020.

Pas profitable

«Nous devons nous rendre à l’évidence. Le métier de distributeur d’acier n’est structurellement pas profitable et nous ne pouvons plus continuer à encaisser les pertes», explique Jean-Christophe Faré, directeur de la division Gros-oeuvre Suisse romande, cité dans le communiqué.

Gétaz-Miauton veut se recentrer sur ses activités stratégiques, à savoir la distribution de matériaux pour le gros oeuvre et le second oeuvre. Des activités que le groupe entend «développer» afin de maintenir son niveau de compétitivité en Suisse et en Europe.

Consultation des employés

Basée à Villeneuve, l’activité acier concerne 52 personnes. Le site abrite aussi d’autres activités qui ne sont pas concernées par la fermeture, précise l’entreprise.

Comme le prévoit la loi lors des licenciements collectifs, une période de consultation des employés s’est ouverte mercredi. Les collaborateurs pourront faire des propositions pour réduire l’impact social. Les postes ouverts en interne seront proposés en priorité aux personnes concernées et un cabinet de placement accompagnera chaque collaborateur de manière individuelle, précise l’entreprise. (ats/nxp)