Changement à la tête de l’Office fédéral de l’environnement

Marc Chardonnens, directeur de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), quittera ses fonctions pour raisons de santé fin janvier 2020. À l’avenir, il assumera à temps partiel des tâches liées à la politique environnementale sur le plan international. Le Conseil fédéral a pris connaissance de cette démission lors de sa séance du 6 novembre 2019. Le poste de directeur sera mis au concours.

Marc Chardonnens dirige l’Office fédéral de l’environnement depuis avril 2016. Il a notamment accordé une attention particulière à la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat, tant au niveau national, à travers la révision de la loi sur le CO2, qu’au niveau international, en participant à des négociations sur des mécanismes efficaces lors de quatre Conférences des Nations Unies sur les changements climatiques. Au cours de son mandat, il a fait avancer des projets importants de l’office, tels que la révision de la loi sur les forêts, la mise en œuvre du plan d’action pour la biodiversité et les mesures en faveur d’un secteur financier durable et d’une économie verte. Dans ce contexte, il a toujours attaché une grande importance à une bonne collaboration avec les cantons.

Au niveau international, Marc Chardonnens a représenté à plusieurs reprises la cheffe du DETEC. Il a été membre du bureau et du conseil de l’Agence européenne pour l’environnement et a présidé les deux premières Conférences des Parties à la Convention de Minamata à Genève.

Atteint d’un cancer, Marc Chardonnens n’est plus en mesure d’assumer pleinement ses fonctions à la tête de l’OFEV et se voit contraint de réduire ses activités. À l’avenir, c’est à temps partiel qu’il continuera de faire profiter le DETEC et la Suisse de sa vaste expérience et de ses connaissances de la politique environnementale internationale.

Marc Chardonnens démissionnera officiellement de son poste de directeur fin janvier 2020. Le Conseil fédéral a pris connaissance de cette démission lors de sa séance d’hier. Il remercie Marc Chardonnens pour le travail accompli tout au long de ces années. Il lui souhaite plein succès dans ses nouvelles fonctions et de recouvrer pleinement la santé.

Le DETEC mettra le poste de directeur de l’OFEV au concours. Dans l’attente de trouver un successeur, la directrice suppléante Christine Hofmann dirigera l’office ad interim. Mme Hofmann est directrice suppléante de l’OFEV depuis 2010.